Akin

Akin

| Rap serein

      | Terrain de jeu favori : Chambéry, Aix-les-bains…
      | Nombre de parties (saison 5) : 23
      | Carte favorite (saison 5) : Carreau (13)
      | Outils : Rap, slam…

      | Akin est un artiste atypique, qui dégage un charisme et une sérénité rare. Une passion débordante, qui remplit son quotidien pourtant loin de la musique et de la scène. Des textes apaisant, sur des sujets parfois violent, et ce contraste maîtrisé de ceux qui ont l’histoire à leur côté.

| Souvenir (de l’organisateur)

      | Le premier : Sa première c’était notre première à tous, le 13 mai 2013. En tant que Tonton de l’Instant, Akin a tout de suite répondu à l’appel et immédiatement proposé ce qui le caractérise : un texte serein, mais jamais seul, des mots forts, mais jamais simple
      | Le plus fou : Et bien… Akin n’a jamais pris de carte pique ! C’est fou quand même ? Par contre il a fait l’aller retour de Chambéry à Paris dans la journée pour être avec nous à l’Instant parisien. C’est fou ça.
      | Le plus beau :Sans hésiter un A Cappella à Annecy sur son texte “Si on attendait la paix”, je ne sais plus la date mais je me souviens que tout s’est suspendu. Je me souviens de ses yeux qui brillent et de son sourire pour les fumeurs sur sa rime sur les joints. Et la musique était là, on l’entendait dans chaque mot et dans chaque souffle. Rah et l’Instant au Totem, avec Fred sur Redemption Song, c’était aussi sacrément beau.
      | Le plus drôle : Pour le premier Instant à Lyon dans les pentes, au théâtre du boîte à gant, Akin a fait un traditionnel carreau avec Skal, mais sur un piano terriblement faux et situé de l’autre côté de la salle. C’était drôle au début.
      | Le scoop : Akin sort un album tous les ans.


www.ak1-officiel.skyrock.com/